Au travail en Egret

Le matin, on peut avoir le plaisir de rouler entre les voitures qui font le « petit train » des embouteillages, et ceux qui grattent la glace sur le pare-brise de leur véhicule gelé.

Le plaisir de pouvoir prendre n’importe quel chemin, chaque matin différent, pour découvrir de nouvelles choses. Rouler décalé en cachant son déguisement d’habitant de tour, avec un casque de kite et des chaussures en cuir ?

Mais, il faut l’avouer, l’egret, c’est un plaisir addictif !

Categories : france