Bilene – 396km

On a dormi avec le vent et les vagues. Pas de regret pour le kite car le vent est trop fort en ce moment. On petit-déjeune sur notre falaise avec vue sur la jolie plage par marée basse. Les vagues se succèdent lentement et régulièrement. Séverine achète des petit pains à des enfants. Une très bonne idée car ils ont un petit gout sucré au coco qui, avec de la confiture de figues, les font ressembler à des beignets.

Mais il est temps de reprendre la route. Ou va on ? On ne sait pas encore. Vers le sud. On retrouve la EN1 et les villes défilent. On croise beaucoup d’écoliers en costumes qui font des dizaines de kilomètres pour aller à l’école. Au milieu, des femmes et leurs lourds chargements : Eau, bois et autres matières diverses. Beaucoup de cyclistes aussi.

« Quinta, quiosque et Banca ». Des étals sur le bord de la route qui nous rappelent qu’il est temps de manger. La prochaine ville est Quissico, la ville où on avait pas trouvé d’argent à l’aller. Une vue superbe sur le lagon, malheureusement ils ne vendent que des boissons. Il faudra aller manger en face de la pensao dans la « sala de refectioes » (salle de reception) du restaurante Ran Tan Plan. On y retrouve encore des peintures de Dinho, dont une qui semble symboliser l’esclavage sur le mur des toilettes.

Pour ce soir, pas de camping. Un vrai lit pour reposer mon dos. On passe donc Xai-Xai, où on se fera flasher (à 59km/h au lieu de 50, ce qui nous fait 1000 Meticais) et on se dirige par une petite route vers Bilene, une station balnéaire des années 50/60. Beaucoup de vieilles maisons bien abimées qui semblent attendre qu’on s’occupe d’elles, et on débouche enfin à Praia do Sol au bout d’un sandy track (chemin de sable).

Le réceptionniste, Soles (?), nous accueille avec un immense sourire. On est presque seuls. Il nous fait visiter le chalet n°1 qui a une jolie vue sur le lagon. Il nous demande si on veut quelque chose de plus grand, à quoi on lui répond que l’on veut la plus belle vue. Il court nous chercher les clés d’un chalet juste au dessus conçu pour 5 personnes avec une vue panoramique sur le dam.. On prend !

Un repas de barracuda et un poulet au piri-piri à coté de la plage, et s’endormir dans un vrai lit..