Bwabwata national parc

Nous n’avons même pas quitté le goudron qu’on est accueilli au bureau de l’entrée du parc par un un ranger qui nous dit tout de go « bonsoir, faites attention aux enfants avec les lions »… comme il n’y a pas de raison de plaisanter, on demande des explications. « là, les traces » dit-il. On insiste et il finit par nous montrer juste devant son bureau les traces de 4 lions passés là le matin même.Ce qui l’inquiète surtout, c’est plutôt de savoir si résidant au Congo nous pouvons bénéficier du tarifs SADC ou pas. Pas sûr (en fait non, c’est le Congo RDC qui est membre), mais il ne veut pas non plus nous mettre dans la catégorie « overseas » ! 15 km de piste sablonneuse ensuite pour rejoindre le campsite, il suffit de suivre les petits panneaux « 4×4 only ». En route, on croise un éléphant qui nous fait clairement comprendre qu’il n’avait pas envie d’être dérangé : « mock charge » disent les anglophones. C’est bien impressionnant, beaucoup plus que les petites gazelles ou les tribus de phacochères !