De Vilankulo à Inhambane – 341km

Un matin un peu différent. Je suis avec Séverine dans un pays superbe, et c’est mon anniversaire ! Donc ce matin, un an de plus, et une nouvelle année qui commence drôlement bien !

Petit déjeuner dans le kikouyou, et on prend la route. Petit passage en ville pour remplir notre frigo qui fonctionne plutôt mal car la deuxième batterie de la voiture est morte. Il n’y a quasiment rien dans l’épicerie, mais on trouvera quand même notre bonheur : Eau, céréales, thon, et quelques fruits. Un peu de pain à la boulangerie, et c’est parti. On reprend la route que l’on connaît déjà et avec l’habitude, on passe la portion pleine de potholes (trous) beaucoup plus facilement qu’à l’aller. Le bas coté de la route est très fréquenté par des cyclistes, des pietons et leur lourd chargement. Des sacs de charbon et du bois sont à vendre. Des étals de diverses denrées tout le long.

On passe par Maxixe, puis on remonte sur Inhambane où on s’arrêtera pour manger et faire le plein. C’est une jolie petite ville avec ses vieux batiments portugais. Une ville improbable au détour des champs de cocotiers. On essayera le « restaurante Tic Tic ». Un bon repas pendant lequel je peux gouter au Piri-piri (piment local dans lequel ils trempent les cordes qui entourent les champs pour faire fuir les éléphants) et au fanta uvas qu’à pris Séverine. Des gamins se prennent en photo à coté de notre 4×4 d’aventuriers.