Grand Teton, sous tous les angles

Toujours difficile, ces appellations « iconiques ». Le national park est nommé par la chaine de montagnes qui le borde. Grande est la tentation du coup de chercher la vue idéale, le sentier vers le sommet. Heureusement on a quelques contraintes : trouver un campement sans réservation le we du 4 juillet, petites jambes qui nous rappellent qu’il faut juste en profiter, se laisser surprendre par la vue au détour d’un chemin – tiens un bébé grizzly – ou par une balade improvisée en kayak.

Côté campement, on a de la chance, un rond de feu en haut d’une colline nous tient lieu d’invitation puis non loin de l’entrée du parc, on déniche le dernier emplacement là ou partent les randonnées à cheval…

Categories : kayak, rando, camping