La côte

La côte s’effrite, bientôt les musseques rejoindront la mer. En contrebas les jolies maisons essaient d’oublier l’avalanche qui les menacent… ou comme dans la propriété de ce proche du pouvoir, s’entourent d’un large jardin et de hauts barbelés pour oublier la poussière.