La piste vers Conkouati

 Passer le Kouilou, noter l’avancement de la flotte de pêche chinoise, en construction ou réparation au chantier sur les berges, faire un brin de conversation avec le smilitaires de faction ce jour férié. Retrouver la piste, qui semble une autoroute maintenant, sur laquelle il faut prendre garde à modérer sa vitesse, on n’est pas à l’abri d’un dérapage, ou d’un dos d’éléphant (vu leur taille !). En arrivant à la Noumbi, une banderole nous annonce l’événement de ce long week-end de Toussaint.