Le bac

On a attendu un peu le bac, qui devait faire deux voyages pour déposer toute la troupe de l’autre côté du fleuve. On passe avec un jeune congolais qui prend presque plus de photos que nous avec son téléphone ! Lui pousse le voyage jusqu’à Nzambi.