Pygmées de la Lékoumou

Les pygmées de Sibiti sont nomades pendant la saison sèche et sédentaires pendant la saison des pluies.

Même si une loi promulguée l’année dernière interdit la marginalisation (et donc l’esclavage) de cette minorité ethnique, elle ne semble pas encore appliquée et laissent les pygmées dans l’alcool, la fumée de chanvre et la misère. Leur revendication du jour face au peut-etre futur député : des vétements en pagne et pas des t-shirts blancs publicitaires qui se salissent trop vite.