Racetrack Playa

Alors j’avoue, les nouveaux pneus badass, c’était surtout pour aller voir racetrack !

La piste est marquée comme « 4×4, high clearance, heavy duty tires only ». Et effectivement, c’est un peu moins de 30 miles de tole ondulée et de grosses pierres coupantes. Mais le paysage, avec des Joshua trees sur la première partie en vaut la peine ! Compter 3h aller/retour.

Sur le chemin, on croise la fameuse Teakettle junction avec les nombreuses théières remplies de messages, puis, quelques miles plus loin la fameuse Racetrack Playa, un grand lac asséché de 4km sur 2.

Sur la première partie du lac, au nord, le GrandStand, une île dolomitique nous accueille. En marchant un peu plus vers le sud, nous commençons à trouver les fameuses pierres qui bougent (sailing stones).

Nous n’avons pas campé dans ce coin cette fois, mais il y a le Homestake Dry Camp un peu plus au sud pour une prochaine fois !

Categories : death valley