Saka-saka maison

Le saka sala c’est une préparation a base de feuille de manioc pilées, cuites avec de l’huile et du poisson. Il n’y a pas de recette, chacun fait avec les ingrédients qu’il a sous la main.

Véronique avait apporté des noix de palme, un petit piment, 4 petits bars et de la pâte d’arachide.

Séparer les feuilles de manioc des branches. Garder un peu de tige (ca donne le sucré). Bien laver les feuilles de manioc à l’eau très chaude pour les débarrasser du sable.Laver les noix de palme puis les recouvrir d’eau dans une casserole. Faire cuire environ 40min après ébullition pour les ramollir.Pendant ce temps, piler les feuilles. il nous a fallu environ 40 min pour piler les 2 tas et tout le monde s’y est mis !Inclure les légumes à disposition : aubergine, oignon, ciboule, demi chou, persil. Ajouter du sel et un saladier d’eau. Cuire à gros bouillons.Terminer la préparation de la mouame : piler puis exprimer la jus des fibres dans une casserole d’eau. Filtrer et laisser sur le feu longtemps pour réduire. C’est bon quand c’est lourd (2 phases).Dernière heure : écailler et cuire les bars à l’étuvée sur le saka, puis éplucher le poisson, réserver.

Quand c’est cuit (quand il n’y a plus d’eau et que le sala n’est plus dur) ajouter la mouame et le piment. Il faudra veiller à ne pas le percer ni le perdre dans le mélange ! Il faut poursuivre la cuisson pour évaporer l’eau… qui revient a chaque ajout d’ingrédientPuis ajouter le poisson, puis l’ail pilé. On peut aussi ajouter des crevettes décortiquées.Quand c’est prêt, ajouter la pâte d’arachide et poursuivre la cuisson 15 min environ pour la dissoudre en veillant à ce que ca ne prenne pas au fond.A Kakamoueka on avait dégusté une version sans poisson mais avec plus d’arachide.

En tout le sala a cuit environ 2h30.Une autre solution est de piler et cuire un jour, puis de mélanger à la mouame et au poisson le lendemain.

Categories : congo