Scierie de Magne

Au bord du Kouilou, les ruines de la scierie de Magne qui a donné son nom à la société d’exploitation forestière « Scirima », reprise par Foralac autour de 1990.

Au passage des baleinières, le bâtiment se transforme rapidement en salle d’attente et marché improvisé.