Sur la piste des éléphants

Au petit matin, on cherche les traces dans les herbes couvertes de rosée et de toiles d’araignées.

Allo, les elephants ? Les champs de manioc ont ét dévastés, on a vu les traces, l’herbe couchée et les branches cassées dans la forêt (mais ca, c’est les gorilles)… mais pas l’ombre d’une oreille !

Un petit jus de liane pour se rafraîchir après la marche en forêt, et découverte de la résine d’okumé, utilisée pour faire des torches et qui dégage une bonne odeur ressemblant au cyprès.