Une éclipse au Congo

En début d’après-midi, en attendant le bac de la Noumbi, on a eu la chance de pouvoir observer, par un ciel complétement dégagé, une éclipse annulaire de soleil.

En fait, c’est une (très rare) éclipse hybride, c’est à dire qu’elle sera totale, ou annulaire, pendant son parcours. Ceci est dû à la variation de la distance entre la Lune et la Terre.Au Congo, nous sommes à quelques degrés au sud de l’axe central qui passe par Port-Gentil au Gabon et qui continue jusqu’au nord du Kenya. On ne verra donc qu’une éclipse partielle !

Cette éclipse appartient à la série des Saros 143, contenant 71 éclipses espacées d’environ 18 ans. Tous les détails sont sur le site de Gilbert Javaux.

Au village de la Noumbi, la séance photo a suscité beaucoup d’interrogations !

Comme l’éclipse n’était pas totale, les habitants du Kouilou n’ont ressenti qu’une légère baisse de luminosité. On a aussi ressenti un petit moment de fraicheur : La température est tombée de près de deux degrés !