Yanika, mud & sun

Ce weekend, on retourne à Yanika, pour dormir dans la maison blanche au nord du lac Loandjili. La maison est en mauvais état, toujours sans eau ni électricité. Avec les pluies, la toiture en chaume et la terrasse s’abiment, mais l’intérieur reste propre.

On a pris un gros orage samedi matin pour rejoindre la maison, et la Route Nationale n°5 s’est transformée en un immense bourbier. Heureusement qu’on avait dans le GPS un bon réseau de petites déviations dans les eucalyptus, qui même transformées en torrents, passent encore.