Morondava à Tana

Encore une journée sur la piste pour revenir dans la capitale. On prend un ticket direct avec "Mafio", on charge les sacs sur le toit et c'est parti !

Un des ponts a été remplacé par deux planches.. Il faut descendre du bus pour le traverser. On est parfois 3 par banquette, ou 5.. et lors de contrôles de police, les chauffeurs doivent embarquer d'autres passagers.